Gestion du connecteur Snowflake pour ServiceNow

Les sections suivantes décrivent les tâches typiques à effectuer après l’installation et la configuration du connecteur.

Mise à jour du jeton d’actualisation utilisé par le connecteur

Si vous configurez le connecteur avec l’authentification OAuth, vous devez mettre à jour le jeton d’actualisation régulièrement. Sinon, une fois le jeton expiré, le connecteur ne peut plus accéder à ServiceNow. Par défaut, le jeton expire 90 jours après sa génération.

Si vous configurez des alertes e-mail pour le connecteur, vous recevrez un rappel pour mettre à jour le jeton d’actualisation le premier jour de chaque mois. Si le jeton expire, vous recevez un e-mail dès que le connecteur rencontre des problèmes d’accès à ServiceNow.

Mise à jour du jeton d’actualisation pour le connecteur installé à l’aide de Snowsight

Pour mettre à jour le jeton d’actualisation si le connecteur a été installé à l’aide de Snowsight, procédez comme suit :

  1. Connectez-vous à Snowsight en tant qu’utilisateur ayant le rôle ACCOUNTADMIN.

  2. Dans la navigation de gauche, sélectionnez Marketplace.

  3. Recherchez le connecteur Snowflake pour ServiceNow, puis sélectionnez la vignette pour le connecteur.

  4. Dans Connections, sélectionnez le bouton de sélection, puis sélectionnez Refresh token.

    Note

    Assurez-vous que vous êtes connecté à ServiceNow avec le même utilisateur que celui avec lequel le connecteur a été initialement configuré. Vous pouvez vérifier l’utilisateur actuellement connecté dans le coin supérieur droit de la boîte de dialogue.

  5. Pour confirmer que vous autorisez le connecteur à se connecter à votre compte ServiceNow, sélectionnez Allow dans la boîte de dialogue.

    Le jeton d’actualisation est maintenant mis à jour.

Pour savoir comment mettre à jour le jeton d’actualisation à l’aide des commandes SQL, reportez-vous à Mise à jour du jeton d’actualisation à l’aide de commandes SQL.

Mise à jour du jeton d’actualisation à l’aide de commandes SQL

Pour mettre à jour le jeton d’actualisation à l’aide de commandes SQL, procédez comme suit :

  1. Obtenez un nouveau jeton d’actualisation OAuth. Veillez à utiliser les mêmes client_id, client_secret et identifiants de connexion utilisateur que le connecteur utilise actuellement.

  2. Découvrez le nom complet de l’objet secret en interrogeant la vue GLOBAL_CONFIG :

    SELECT value:secret FROM GLOBAL_CONFIG WHERE key = 'connection_config';
    
    Copy
  3. Mettez à jour l’objet secret en exécutant les commandes ALTER SECRET en modifiant les paramètres suivants :

    • Définissez OAUTH_REFRESH_TOKEN comme étant le jeton d’actualisation OAuth que vous avez récupéré dans la première étape.

    • Définissez OAUTH_REFRESH_TOKEN_EXPIRY_TIME sur l’horodatage d’expiration du jeton d’actualisation dans le fuseau horaire UTC. Vous pouvez le calculer en ajoutant la durée de vie du jeton actualisée de ServiceNow à la date d’émission du jeton. Par défaut, le jeton expire dans 100 jours.

    Par exemple, pour mettre à jour le secret secretsdb.apiauth.servicenow_creds_oauth_code , exécutez la commande suivante :

    ALTER SECRET secretsdb.apiauth.servicenow_creds_oauth_code SET OAUTH_REFRESH_TOKEN = '34n;vods4nQsdg09wee4qnfvadH', OAUTH_REFRESH_TOKEN_EXPIRY_TIME = '2022-01-06 20:00:00';
    
    Copy

    Note

    Pour mettre à jour le secret, vous devez utiliser le rôle avec le privilège OWNERSHIP.

Suppression des objets créés lors de l’installation à l’aide de Snowsight

La suppression de la base de données du connecteur ne supprime pas les données ingérées qui sont stockées dans une base de données distincte ni les objets qui ont été créés lors de l’installation effectuée avec Snowsight.

Pour voir les objets créés lors de l’installation, procédez comme suit :

  1. Connectez-vous à Snowsight en tant qu’utilisateur ayant le rôle ACCOUNTADMIN.

  2. Dans la navigation de gauche, sélectionnez Marketplace.

  3. Recherchez le connecteur Snowflake pour ServiceNow, puis sélectionnez-le.

  4. Dans la page du Snowflake Connector for ServiceNow, localisez la zone Connector Objects.

Pour supprimer ces objets, exécutez la commande DROP .

Par exemple, pour supprimer le secret, exécutez l’instruction DROP SECRET.

Suppression manuelle des objets créés lors de l’installation

La suppression de la base de données du connecteur ne supprime pas les données ingérées qui sont stockées dans une base de données distincte, ni les objets que vous avez créés lors de l’installation du connecteur. Il s’agit notamment des éléments suivants :

Pour supprimer ces objets, exécutez l’instruction DROP . Par exemple, pour supprimer le secret, exécutez l’instruction DROP SECRET.

Pour supprimer le connecteur Snowflake ServiceNow utilisez DROP DATABASE :

DROP DATABASE <database_name>;
Copy

Where

database_name

Spécifie le nom de la base de données créée lors de l’installation du connecteur.

Par exemple, pour supprimer un connecteur installé dans la base de données nommée my_connector_servicenow, exécutez la commande suivante :

DROP DATABASE my_connector_servicenow;
Copy

Suppression de tables

Pour supprimer une table (par exemple activée involontairement) et ne pas l’afficher dans les vues pour la surveillance du connecteur, utilisez la procédure suivante :

CALL DELETE_TABLE('<table_name>');
Copy

Où :

table_name

Spécifie le nom de la table à supprimer. Cette table doit être désactivée et ne pas être en cours de rechargement.

Note

La procédure DELETE_TABLE ne supprime pas les objets créés pour cette table dans la base de données et le schéma qui contiennent les données ServiceNow dans Snowflake (table de données brutes, table de données d’événements, et vues applaties). Vous pouvez supprimer ces objets manuellement.

Mise à niveau du connecteur

Cette section décrit comment mettre à niveau le connecteur à partir de votre compte Snowflake.

Actuellement, le connecteur n’est pas mis à niveau automatiquement. Pour mettre à niveau votre connecteur vers la version la plus récente, appelez la procédure nommée RUN_UPGRADE :

CALL RUN_UPGRADE();
Copy

Vous pouvez effectuer cette mise à niveau à tout moment (à condition que personne d’autre ne configure le connecteur en même temps).

La mise à niveau devrait s’effectuer rapidement. La mise à niveau désactive temporairement l’ingestion des données ServiceNow. Lorsque la mise à niveau est terminée, le connecteur reprend l’ingestion des données.

Note

Lors de la mise à niveau, assurez-vous que personne ne configure le connecteur en même temps.

Réinstallation du connecteur avec la même base de données et le même schéma pour les données ServiceNow

Si vous avez supprimé le connecteur, mais laissé intacts la base de données et le schéma contenant les données ingérées, vous pouvez réinstaller ultérieurement le connecteur et reprendre l’ingestion de données à partir du point où le connecteur a été exécuté pour la dernière fois.

Note

Pour garantir la cohérence des données, attendez que l’ingestion en cours soit terminée et arrêtez le connecteur avant de le désinstaller :

  1. Interrogez la vue TABLES_STATE et vérifiez qu’aucune des tables n’est actuellement dans l’état RUNNING :

    SELECT * FROM TABLES_STATE;
    
    Copy
  2. Si le connecteur est en train d’ingérer des données, attendez que l’ingestion soit terminée. Ceci est important pour assurer la cohérence totale des données.

  3. Si aucune ingestion n’est en cours, arrêtez le connecteur en appelant la procédure stockée suivante :

CALL STOP_CONNECTOR();
Copy

Après avoir retiré le connecteur, vous pouvez réinstaller le connecteur de la manière suivante :

Pendant le processus d’installation :

  • Fournir la base de données et le schéma précédemment utilisés.

  • Fournissez la même URL d’instance ServiceNow.

Pour les autres arguments, vous pouvez réutiliser les objets que vous avez créés lors de l’installation du connecteur, ou utiliser de nouveaux objets.

Note

Vous devez également répéter les étapes de configuration du connecteur , y compris l’étape d’activation des tables ServiceNow pour la synchronisation.

Si vous créez de nouveaux objets ou si vous créez un nouveau rôle personnalisé pour le connecteur, vous devez vous assurer que le rôle dispose des privilèges requis. Voir les sections suivantes pour plus de détails :

Réutilisation du même rôle personnalisé pour le nouveau connecteur

Si vous utilisez le même rôle personnalisé pour le connecteur que celui utilisé lors de l’installation précédente du connecteur, il vous suffit d’accorder les privilèges requis sur tous les nouveaux objets que vous avez créés lors de l’installation initiale du connecteur. Le rôle doit déjà disposer des privilèges requis sur tous les autres objets que vous réutilisez, y compris les tables et les vues de la base de données et du schéma contenant les données ingérées.

Vous devez également attribuer le rôle personnalisé au connecteur dans le cadre d’une nouvelle installation.

Note

Si vous exécutez CREATE OR REPLACE ROLE sur le rôle personnalisé, le rôle est techniquement un nouvel objet portant le même nom. Vous devez suivre les étapes de la section ci-dessous.

Utilisation d’un nouveau rôle personnalisé pour le nouveau connecteur

Si vous prévoyez d’utiliser un nouveau rôle personnalisé pour le connecteur réinstallé, vous devez lui accorder tous les privilèges énumérés sous Création d’un rôle personnalisé pour le connecteur et vous assurer que le nouveau rôle dispose des privilèges requis sur les tables et les vues de la base de données et du schéma contenant les données ingérées.

Pour accorder les privilèges requis, accordez au nouveau rôle personnalisé le privilège OWNERSHIP sur les tables et les vues de ce schéma.